6P Designs
);} --> );} --> );} -->
   
  Mendionde-Lekorne
  Bacs individuels à Mendionde - Zikinontzi indibidualak Lekornen
 



Le ramassage modernisé





 

Lucien Bedbeder, maire, sur l'un des points de collecte, abritant quarante bacs, à proximité du bourg du village. (Photo J. A.)




Sur l'initiative du syndicat mixte intercommunal Garbiki, un nouveau système de collecte est en place sur le village de Mendionde, depuis la mi-décembre.

Le concept, un bac de 120 litres numéroté, avec sa clé par foyer, a d'abord été testé sur la commune de La Bastide-Clairence et au vu des résultats obtenus (- de 30 % de déchets collectés), adopté par le syndicat. À Macaye, l'expérience est encore plus probante : le volume enlevé a diminué de 43 %.

 

La municipalité de Mendionde a donc adhéré à cette nouvelle méthode de ramassage qui a nécessité l'installation de 300 bacs individuels, sur dix points de collecte en plus de ceux existant auparavant. Ils ont été implantés, selon la proximité des habitations, l'espace et le mode de collecte qui doit répondre à des contraintes d'accessibilité et de sécurité.

Diminuer les déchets

Le ramassage est effectué deux fois par semaine. Les personnes qui souhaitent faire vider leur bac doivent les retourner, afin de les présenter face au camion de ramassage.

Pour information, la mairie de Mendionde a organisé trois réunions publiques en mairie, une pour chaque quartier. Beaucoup de monde y a participé et plusieurs remarques ont été formulées : fixation des bacs, vol, pertes des clés etc. Autant de questions qui obtiendront des réponses après étude de faisabilité.

Cette nouvelle méthode émane d'un objectif global tendant à diminuer significativement le volume de déchets à enfouir, par une amélioration du tri, la mise en place de composteurs individuels et une meilleure utilisation des déchetteries de Hélette et de Briscous, qui permettent le recyclage.

«Un acte civique»

« Le tri est un acte civique, responsable, par rapport à soi, à son environnement, face à l'avenir. Recycler, c'est économiser les ressources naturelles ; l'effort de chacun est nécessaire », rappelait le maire de Mendionde, Lucien Bedbeder. Par ailleurs, la diminution du volume de déchets collectés a pour conséquence directe, une baisse du coût du traitement.

Dans chaque point de collecte, d'autres containers sont présents : le jaune pour les déchets recyclables (cartons, papiers, boîtes de conserves, bouteilles plastiques…) et les bornes, verre et piles. La mise en œuvre de ce dispositif est réalisée par le Syndicat mixte Garbiki. Il va s'étendre dans les seize communes de sa zone de compétence.

(article de Jean Arotçarena tiré du Sud Ouest du 3 janvier 2013)


 
  Aujourd'hui sont déjà passés 32 visiteurs sur ce site