6P Designs
);} --> );} --> );} -->
   
  Mendionde-Lekorne
  Confiture - Erreximenta
 

Les mains dans les pots de confiture


Les élèves ont intégralement préparé les confitures de la cueillette à la cuisson des fruits. (Photo J. A.)


Du 7 au 14 octobre, la famille, et plus particulièrement les parents, étaient à l'honneur dans les écoles de la circonscription d'Anglet, dont dépend le RPI de Mendionde Macaye avec la Semaine de la parentalité, une semaine composée d'ateliers, de rencontres, de débats, de jeux, pour les parents et les enfants. Cet événement a été l'occasion pour les écoles de Mendionde et Macaye, qui regroupent une centaine d'élèves du primaire, d'organiser, vendredi dernier, une rencontre entre les élèves et leur famille, autour de la fabrication de la confiture, à laquelle tous s'étaient préparés depuis la rentrée scolaire.

La cueillette des fruits avait été effectuée sur les conseils des aitatxi, qui leur ont transmis leur expérience, puis, plus tard, la cuisson fut réalisée au sein de l'école, avec l'aide précieuse des amatxi. Ainsi, tout le village a pu participer à une dégustation des confitures fabriquées par les enfants et de celles apportées par les parents. Le maire, Lucien Bedbeder, offrait quant à lui le fromage.

 

Apprendre en faisant

L'école de Mendionde, qui est le premier établissement rural sélectionné pour la formation des jeunes enseignants - quatre depuis le début de l'année y effectuent des stages de deux semaines -, servait de cadre à cette manifestation culinaire et conviviale. Le directeur, M. Chaze, expliquait au public venu nombreux le double objectif de cet événement : les élections des parents d'élèves et la présentation d'un travail effectué par les enfants depuis le mois de septembre.

L'intention des enseignants était de montrer le fonctionnement de l'école, la pédagogie appliquée pour l'apprentissage des diverses matières scolaires à partir de la réalisation de la confiture, à savoir : apprendre à peser, à écrire des recettes, comment utiliser l'infinitif, établir une chronologie, les unités de masses, faire des conversions, la proportionnalité (quand on sait qu'il faut 500 g de sucre pour un kilo de fruits et que l'on a 13 kg de fruits, comment on fait), etc.

Une exposition du travail accompli autour de ce projet était affichée sur les murs du préau. « L'école, c'est un support d'apprentissage ; les enfants comprennent et mémorisent mieux lorsqu'ils sont placés en situation réelle », expliquait le directeur.

À l'instar des parents venus élire leurs représentants, les enfants ont, de leur côté, choisi la meilleure confiture.

(article de Jean Arotçarena tiré du Sud Ouest du 15 octobre 2012)


 
  Aujourd'hui sont déjà passés 29 visiteurs sur ce site