6P Designs
);} --> );} --> );} -->
   
  Mendionde-Lekorne
  Crèche intercommunale
 

La crèche inaugurée



Les personnalités pendant la bénédiction du lieu d’accueil et des personnes présentes.
© PHOTO J. A.

La nouvelle crèche intercommunale, baptisée Kuluxka, a été inaugurée, samedi, en présence de Pascal Jocou, président de Hazparneko Lurraldea, de son prédécesseur Pierre Haïçaguerre, du sénateur Jean-Jacques Lasserre, du conseiller général et du maire Beñat Inchauspe, du président de l'Office public de la langue basque (OPLB) François Maitia, du président de la Caisse d'allocations familiales (CAF) Francis Jayle, du curé Maurice Arhets, du président de Laguntza Etxerat Txomin Larramendy et des maires et élus du territoire.

La réalisation de cette structure d'accueil a coûté 1 485 000 euros hors taxes. Elle a été subventionnée par l'État à hauteur de 180 000 euros, par la Région (84 000 euros), le Département (135 000 euros), la CAF (360 000 euros) et la réserve parlementaire (de Jean-Jacques Lasserre, 5 000 euros).

30 enfants accueillis

Le financement a été complété par un prêt de 150 000euros via la Mutualité sociale agricole. Le solde a été assuré par un emprunt de 450 000 euros contracté sur quinze ans et un auto-financement de 121 000 euros. La commune d'Hasparren a facilité la réalisation du projet en négociant l'achat du terrain, le permis de construire et les réseaux. La crèche est ouverte depuis le 19 mai. Sa gestion est assurée par l'association d'aide à domicile Laguntza etxerat.

À ce jour, Kuluxka accueille 30 enfants de huit communes du territoire. À la rentrée, ils seront 40 à investir l'espace de la structure. 12 salariées sont affectées à la crèche pour une équivalence de temps pleins de neuf personnes. Pierre Haïçaguerre a évoqué le parcours du combattant de cinq années pour finaliser le projet. Le président de la CAF a souligné l'offre existant sur le territoire, en sus de la nouvelle structure : 17 places à Hasparren, 50 à Briscous et 10 à Mendionde, ainsi que les 60 assistantes maternelles. Le président de l'OPLB observe que c'est la première crèche à obtenir le label C du bilinguisme dès son ouverture. 50 % de ses employées sont bascophones et s'expriment toute la journée dans cette langue. Le maire Beñat Inchauspé a mis en exergue les entreprises - toutes locales - qui ont réalisé cette crèche. Le sénateur a salué le dynamisme politique des élus qui œuvrent pour doter leur territoire d'infrastructures. Le curé a terminé l'inauguration par une bénédiction des lieux et des personnes présentes.

 

Article de Jean Arotçarena tiré du Sud Ouest du 1er juillet 2014

 
  Aujourd'hui sont déjà passés 38 visiteurs sur ce site