6P Designs
);} --> );} --> );} -->
   
  Mendionde-Lekorne
  Monoxyde de carbone
 


MONOXYDE DE CARBONE : ATTENTION !!

Chaque hiver, malgré les campagnes d'information et les rappels des mesures de prévention, le monoxyde de carbone est responsable de plusieurs milliers d'intoxications en France dont plusieurs dizaines mortelles.

Lors de la dernière période de chauffe 2012-2013 (septembre à mars), 1187 signalements d'intoxications au CO ont été reçus au niveau national, dont 84 % étaient des intoxications domestiques accidentelles. Au total, 3 855 personnes ont été exposées à des émanations de CO dont 40 sont décédées. En Aquitaine, sur la même période, 83 personnes ont été exposées sur la même période, dont 58 ont été transportées aux urgences et 2 sont décédées.

Au 12 décembre 2013, 7 épisodes exposant 17 personnes dont 15 transportées vers les urgences ont été recensés en Aquitaine depuis septembre 2013 (au niveau national : 312 épisodes, 940 personnes exposées et 7 décès) dont 3 ces quatre derniers jours dans les Pyrénées-Atlantiques.

Incolore et inodore, le monoxyde de carbone est un gaz indétectable par l'homme. Sa présence résulte d'une combustion incomplète et ce quel que soit le combustible utilisé (bois, butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole, propane). Il diffuse très vite dans l'environnement. Les symptômes de l'intoxication sont : maux de tête, nausées, confusion mentale, fatigue, évanouissement. Ils peuvent ne pas se manifester immédiatement. En cas d'intoxication aiguë, la prise en charge doit être rapide et justifie une hospitalisation spécialisée.

Ces drames humains et familiaux sont évitables. Les trois quarts des personnes qui utilisent un chauffage à combustion ne sont pas conscients d'être équipés d'appareils présentant un risque d'émission de monoxyde de carbone. Trois personnes sur dix ne font pas contrôler leur chaudière ou leur chauffe-eau pourtant principale source d'accident. Un français sur vingt déclare avoir bouché les orifices d'aération de son domicile alors que la ventilation peut éviter bien des accidents.

Il faut donc impérativement respecter les recommandations suivantes :

 - avant chaque hiver, faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d'eau chaude ainsi que les conduits de fumée (ramonage mécanique) par un professionnel qualifié ;

 - au quotidien, aérer son logement au moins 10 minutes et ne jamais obstruer les entrées et sorties d'air ;

 - dans le cadre de l'achat d'un appareil de chauffage ou d'un appareil au gaz, s'assurer de sa bonne installation et de son bon fonctionnement avant la mise en service et exiger un certificat de conformité auprès de l'installateur ;

 - pour l'utilisation d'un groupe électrogène, ne jamais le placer dans un lieu fermé (maison, cave, garage) et l'installer impérativement à l'extérieur des bâtiments ;

 - respecter systématiquement les consignes d'utilisation des appareils à combustion indiquées par le fabricant. Ne jamais faire fonctionner les chauffages mobile d'appoint en continu et ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage (cuisinière, barbecue, etc...) ;

 - en cas de soupçon d'intoxication, aérer les locaux, arrêter les appareils à combustion, évacuer les lieux et appeler les secours (le 15, le 18 ou le 112).


 
  Aujourd'hui sont déjà passés 4 visiteurs sur ce site