6P Designs
);} --> );} --> );} -->
   
  Mendionde-Lekorne
  Non à l'accord TAFTA
 





Non à l’accord Tafta

 



Les élus de Mendionde demandent un moratoire sur l’accord de libre-échange transatlantique avec les Etats-Unis
© PHOTO
J.A.

 

Lors de la dernière séance du conseil municipal de Mendionde, les élus ont exprimé leurs craintes concernant le mandat accordé à la Commission européenne par ses États membres, afin de négocier avec les États-Unis, le Transatlantique free trade area (Tafta), qui a pour finalité de conclure un accord de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement.

Ces négociations suscitent de nombreuses craintes car cet accord prévoit que les législations en vigueur des deux côtés de l'Atlantique soient « harmonisées » pour faciliter le libre-échange.

Gaz de schiste et OGM

Or, les États-Unis sont aujourd'hui en dehors des principaux cadres du droit international en matière écologique, sociale et culturelle. Par exemple, ils refusent d'appliquer les principales conventions sur le travail de l'Organisation internationale du travail (OIT), le protocole de Kyoto contre le réchauffement climatique, la convention pour la biodiversité, mais aussi les conventions de l'Unesco sur la diversité culturelle. Leurs règlements sont, dans la plupart des cas, moins protecteurs que ceux de l'Europe.

Demain, des multinationales pourraient donc forcer le gouvernement français à signer des permis d'exploitation de gaz de schiste ou autres hydrocarbures dits non conventionnels, ou à accepter la culture d'OGM en plein champ. Mendionde demande « un moratoire sur les négociations », « la diffusion publique immédiate des éléments de la négociation » et « l'ouverture d'un débat sur ce partenariat impliquant la pleine participation des collectivités locales et des populations ». « La commune refuse toute tentative d'affaiblir le cadre réglementaire national ou européen en matière d'environnement, de santé, de protection des travailleurs et des consommateurs. »

Article de Jean Arotçarena tiré du Sud Ouest du 29 décembre 2014


 
  Aujourd'hui sont déjà passés 32 visiteurs sur ce site