6P Designs
);} --> );} --> );} -->
   
  Mendionde-Lekorne
  Réforme scolaire 2014-eko eskolako erreforma
 

La réforme scolaire sur les bons rails


Élus, enseignants et parents ont élaboré un programme qui permettra d’appliquer la réforme à la rentrée prochaine.

Ce jeudi 16 janvier, les communes de Mendionde, Macaye et Hélette ont reçu l'aval des services de l'Éducation nationale, concernant les horaires et l'organisation des temps périscolaires organisés sur les trois communes.

Des rencontres organisées au niveau de l'intercommunalité avaient abouti à des accords dans des domaines comme la gratuité des temps périscolaires, classe le mercredi matin, afin de coordonner les transports avec le collège et les horaires d'entrée et de sortie des classes qui ne bougeront pas dans la plupart des écoles.

Un contenu riche

Ce temps périscolaire ne sera pas une simple garderie. Il y aura un contenu riche et varié. Afin de mettre en place cette réforme, il faudra donc dégager des moyens et embaucher du personnel.

Le travail collectif sur l'ensemble du territoire, qui a abouti à la mutualisation de moyens pour embaucher des animateurs, s'est heurté à une difficulté majeure, les animateurs étant sollicités partout en même temps et aux mêmes heures.

Aussi, la décision a été prise de fonctionner par secteur, sous réserve d'un point d'évaluation qui sera fait à l'usage de cette réforme. Hasparren, Briscous, La Bastide, fonctionneront seules. Isturits, Saint-Martin-d'Arberoue et Saint-Esteben se regrouperont à l'instar de Hélette, Macaye et Mendionde. Sur ce dernier secteur, le projet a bien avancé ; il porte essentiellement sur l'initiation et la découverte de l'environnement ; le cadre horaire est défini. Beaucoup d'activités extérieures, ce qui permettra à l'enseignant de disposer des salles de classes pour travailler lorsque les enfants seront en périscolaire.

Un investissement important

D'autres activités sont également pressenties : théâtre, musique, pelote, pâtisserie, création artistique etc. Le mercredi matin, il y aura classe de 9 heures à 12 heures ; par contre, il n'y aura ni cantine, ni garderie ce jour-là. Deux personnes qualifiées dans l'animation seront embauchées à temps partiel pour encadrer les enfants, et assurer la coordination des activités.

« La mise en place de cette réforme demandera aux communes un investissement important, mais ce sera aussi une chance pour tous les enfants qui vont profiter d'activités ludiques et variées leur permettant de compléter leur éducation et leur épanouissement », disait Lucien Betbeder, maire de Mendionde.

(article de Jean Arotçarena tiré du Sud Ouest du 20 janvier 2014)

 
  Aujourd'hui sont déjà passés 33 visiteurs sur ce site