6P Designs
);} --> );} --> );} -->
   
  Mendionde-Lekorne
  Voeux - Agiantzak 2012
 
 


Salle pluriculturelle : trois études en cours


 

Lucien Bedbeder, le maire, et Pierre Haïçaguerre, président de l'intercommunalité et maire de Saint-Martin-d'Arberoue. (Photo J. A. )


 

Ce samedi 28 janvier, Lucien Bedbeder, maire de Mendionde, entouré des élus de la commune et de Pierre Haïçaguerre, président de l'intercommunalité, présentait les vœux de la municipalité à ses administrés, venus en très grand nombre pour cette occasion.

Le premier magistrat et les élus en charge des dossiers en cours de réalisation ou en projet, se sont employés à informer sur l'évolution de ceux-ci. La voirie, avec un budget annuel de 80 000 euros pour 37 km de routes communales, est un poste budgétaire important pour le village.

Le maire informe sur la mise en place de la production de Garro qui a bénéficié du travail des bénévoles. Ce projet mobilise la municipalité depuis quatre ans, pour un résultat qui s'avère probant au vu de cette première année de production. Aux côtés du village de Mendionde, la Communauté des communes a contribué largement au financement du projet, soutenu par la Région, le Département et l'État.

De nouveaux vitraux

Toujours dans le domaine des réalisations : les travaux entrepris pour deux logements communaux au-dessus de l'école de Lekorne sont engagés. La réfection des vitraux de l'église a également débuté. Ce dossier, qui a longtemps traîné dans les méandres administratifs, sera finalisé pour Pâques.

Le premier magistrat a ensuite évoqué un projet sur lequel la municipalité communique régulièrement : la création d'une salle pluriculturelle. Trois études sont encore en cours, notamment sur leur faisabilité financière et les aides mobilisables. La demande de DETR (Dotation d'équipement des territoires ruraux) en 2011 n'a pas abouti . La commune aspire à un accord positif cette année. Concernant le volet culturel du projet, le Conseil général effectue un diagnostic sur les besoins d'une telle structure dans le territoire de l'intercommunalité, condition sine qua non pour obtenir une participation financière de la Région et du Département. Une enquête réalisée par la commune auprès des associations pour évaluer la fréquence d'occupation d'une telle structure démontre qu'elle serait utilisée plusieurs fois par semaine.

Le maire de Mendionde appelle de ses vœux le soutien conjoint de la population et des collectivités territoriales pour réaliser cette infrastructure qui représente un effort conséquent pour la commune.

(article de Jean Arotçarena tiré du Sud Ouest du 2 février 2012)

 
 
  Aujourd'hui sont déjà passés 31 visiteurs sur ce site