6P Designs
);} --> );} --> );} -->
   
  Mendionde-Lekorne
  Voeux - Agiantzak 2015
 

La nouvelle salle inaugurée et bénie

 

L’abbé a béni la salle multi-activités Hodi-Aldean.© PHOTO J. A.

Dimanche, Lucien Betbeder, maire de Mendionde, a formulé les vœux de la municipalité à ses administrés dans le nouveau bâtiment multi-activités Hodi-Aldean, dont les travaux viennent tout juste de s'achever. L'adjoint, Paul Mendiburu, a énuméré les réalisations concrétisées au cours de l'année écoulée, ainsi que les projets en cours.

Il a évoqué une année exceptionnelle sur le plan culturel, avec notamment la 2e édition du festival EHZ. Elle s'est déroulée sur le domaine de Garroa, comptabilisant 9 000 entrées pour les seules animations du dimanche matin, Autre succès, l'organisation de la cavalcade, qui a drainé 1 300 spectateurs sur Mendiondo.

Suite à la cérémonie des vœux, il a été procédé à l'inauguration de la salle. Celle-ci s'est déroulée en présence du préfet, Pierre-André Durand ; du sous-préfet, Patrick Dallennes ; du président du Conseil général, Georges Labazée ; de la sénatrice Frédérique Espagnac ; du Conseil municipal et des nombreux habitants de la commune.

L'abbé Jean-Louis Larroque a ensuite béni la strucutre multi-activités. L'idée de créer une salle pour tous n'est pas d'aujourd'hui, a rappelé le maire ; le projet avait déjà été évoqué en conseil municipal dans les années 90. Aujourd'hui réalisé, ce lieu, dont le coût total s'élève à 543 988,23 € HT, dispose d'une salle de 270 m², conçue pour accueillir jusqu'à 350 personnes debout, et 180 personnes à l'occasion de concerts ou banquets par exemple.

Manifestations culturelles

La salle sera équipée d'une sonorisation et d'un vidéo-projecteur. Elle sera ouverte aux assemblées générales des associations, aux manifestations culturelles, et aux activités du centre de loisir périscolaire. Elle apportera aussi un confort certain à ceux et celles qui pratiquent la gymnastique et aux danseurs. Les aînés investiront prochainement ces lieux et le comité des fêtes se positionne déjà pour les festivités.

Profitant de la présence des autorités départementales, le maire a ouvert une petite parenthèse pour dénoncer le rattachement de sa commune au canton d'Amikuze, alors que Mendionde fait partie du bassin de vie de Hasparren, où se situent les collèges, lycées, commerces, services médicaux et publics. « J'espère que notre commune, située en limite de ce vaste canton, n'en pâtira pas. L'éloignement est rarement bénéfique au maintien et à l'efficacité des services publics », concluait l'édile.

Article de Jean Arotçarena tiré du Sud Ouest du 29 janvier 2015

 
  Aujourd'hui sont déjà passés 32 visiteurs sur ce site