6P Designs
);} --> );} --> );} -->
   
  Mendionde-Lekorne
  Les douves cachées - Jauregiko izaka gordetuak
 

 


Des scouts au chevet de Garroa



Les scouts et guides ont mis au jour les douves de Garro. (Photo J. A.)


Une équipe de scouts et guides de France, originaire de Chamalières en Auvergne, a entrepris de restaurer les douves du château de Garro à Mendionde. Un groupe « compagnons » qui travaille en partenariat avec des associations.

Tout au long de l’année, le groupe est suivi par un couple d’adultes qui les conseille dans l’élaboration de leurs projets. L’équipe est composée de sept membres, deux filles et cinq garçons, ayant 18 et 19 ans. Ils ont élaboré un projet sur deux ans. Et ont choisi le Sud-Ouest comme destination.

Après une semaine d’itinérance sur les chemins de Compostelle, l’équipe a contacté des paroisses et, de fil en aiguille, c’est avec Jean-Michel Hargous, adjoint au maire de Mendionde, qu’ils ont collaboré.

Les douves réapparaissent

Les jeunes ont pu mesurer l’importance du festival Euskal Herria Zuzenean qui a mis en exergue le projet de restauration du site de Garro. Ainsi ont-ils décidé de laisser à leur tour leur trace dans cette aventure collective et ont entrepris de dégager les douves qui cernaient le château. Ils ont fait des travaux de déblayage, nettoyage des rives du cours d’eau et mis à nu une partie des douves, complètement enfouies dans la végétation, en suivant les conseils de Gabriel Durruty, professeur d’horticulture à la retraite. La tâche s’est avérée ardue puisque le premier jour il a fallu chercher les traces de cet édifice qui n’existait que dans la mémoire des anciens de Mendionde.

Deux équipes se relaient

Cette entreprise a permis de mettre à jour une partie de l’histoire du château qu’ils se sont appropriée au contact des habitants de Lekorne. Le maire, Lucien Bedbeder, qui visitait le chantier mardi dernier, s’est dit heureux d’accueillir le groupe dans son village. « Une partie de la restauration des escaliers extérieurs et murs de soutènement de l’édifice a été réalisée par les jeunes de Concordia. Cette année, ce sont les scouts de Chamalières qui prennent le relais », a conclu le maire.

(article de Jean Arotçarena tiré du Sud Ouest du 27 juillet 2013)

 
  Aujourd'hui sont déjà passés 2 visiteurs sur ce site